Vacances ou travail au soleil : ces Français qui choisissent Dubaï

  • 2021
  • Zone interdite

Prix cassés pour les touristes, création de nouveaux visas pour favoriser l’installation rapide des étrangers, Dubaï profite de la pandémie pour enclencher une opération séduction de grande envergure. Et de nombreux Français semblent intéressés. Les équipes de l’émission ont suivi des vacanciers et des expatriés installés dans la première cité des Emirats Arabes Unis. Parmi eux, Roberto, restaurateur à Levallois-Perret, a été recruté comme chef dans un grand hôtel. Caroline, son épouse, l’a rejoint récemment. Elle cherche un appartement pour la famille et une école pour les enfants.

Le dimanche 21 mars, à 21h05, Ophélie Meunier vous invite à suivre le nouvel album inédit du magazine M6 “Zone Interdite” Cette semaine, nous nous sommes emmenés à Dubaï, destination de vacances ou de travail en français. En réduisant drastiquement les prix des touristes et en ouvrant de nouveaux visas pour inciter les étrangers à s’installer, Dubaï semble maîtriser l’épidémie et lance des opérations de séduction à grande échelle. Et maintenant, les Français ont répondu à cet appel à une vitesse fulgurante! Dubaï est célèbre pour ses gratte-ciel éblouissants, ses îles de palmiers et ses plages. Première ville des Emirats Arabes Unis, elle contrôle au maximum sa santé et a lancé une campagne de vaccination à grande échelle. L’émirat tente aujourd’hui de se positionner comme une destination quasi «sans fumée», nous permettant de profiter de la vie presque comme avant.

Le prix des vols longue distance est de 200 euros et le prix des chambres d’hôtel est de 60 euros, la destination n’a donc jamais annoncé des prix aussi attractifs. Romain, Chloé et leurs deux enfants sont originaires du Calvados: Lounis, 7 ans, et Inès, 3 ans. Ils sont tombés amoureux d’une semaine de vacances: Dubaï est l’un des seuls endroits au monde à proposer encore de nombreuses activités pour toute la famille. Shopping, restauration, sorties, etc. sont possibles, à condition de respecter les réglementations sanitaires mises en place dans le pays. Après le séjour, la famille profitera d’un petit plus: dormir à l’Atlantis Palm, un hôtel extraordinaire avec un parc aquatique et un grand aquarium.

Actuellement, certaines personnes ont décidé de s’installer définitivement à Dubaï pour travailler à Dubaï, notamment lorsque leur secteur d’activité en France subit une catastrophe due à la pandémie. Caroline, 34 ans, et son mari Roberto, 39 ans, vivaient dans les Hauts-de-Seine en région parisienne avec leurs deux filles il y a quelques mois. Le restaurateur Roberto a déjà voulu tenter des aventures aux EAU. L’arrivée de l’épidémie en France et la fermeture de restaurants renforcent son projet. Quelques semaines plus tard, un groupe hôtelier lui propose un poste de chef dans un restaurant de plage haut de gamme. Sa femme et sa fille l’ont rejoint il y a six mois. Aujourd’hui, entre la recherche d’un appartement et une école pour enfants, Dubaï réserve de nombreuses surprises, mais pas beaucoup de surprises. Si les prix de l’immobilier peuvent être comparables à Paris, alors les prix de l’éducation et de la santé seront plus chers que la France.

Certains Français ne regrettent pas le billet aller simple aux EAU! Emily, 34 ans, est originaire de Creuse et est arrivée à Dubaï il y a trois ans. En tant qu’assistante administrative, sa vie est meilleure qu’en France, mais surtout, elle a découvert une passion incroyable: les courses de chameaux. Son talent de jockey amateur lui a permis de participer à la course la plus importante de la saison, et la clé peut être un bon prix: 20 000 euros sont destinés à offrir un bonus aux vainqueurs de courses étrangères.


Reviews for Vacances ou travail au soleil : ces Français qui choisissent Dubaï

There are currently no reviews for Vacances ou travail au soleil : ces Français qui choisissent Dubaï
Scroll to top