Que cachent les pizzas industrielles ?

Lire

Alors qu’il faut habituellement compter une dizaine d’euros pour s’offrir une pizza, on trouve aujourd’hui en grandes surfaces ce plat très populaire dans les familles à environ trois euros. Pour arriver à ce prix écrasé, les industriels se livrent à un tour de force pas toujours très ragoûtant. Par exemple, la mozzarella peut être remplacée par un fromage artificiel à base de matières végétales. Réalisation : Caroline Gauthier

#2 Une bombe calorique

La valeur énergétique d’une pizza, justement, on en parle : avec 226 calories en moyenne par 100 grammes de pizza, on atteint rapidement les 900 calories par pizza pour une pizza moyenne de 400 grammes!

Une pizza permettrait donc de couvrir 41% des apports recommandés par jour pour une femme, et 33% pour un homme. Imaginez-vous donc si vous prenez, en plus, une entrée ou un dessert. On a tout intérêt à manger plus léger au repas suivant…

#3 Une taille variable

Autre inconvénient de la pizza industrielle : son poids/sa taille, très variables d’une marque à l’autre, qui nous empêchent de nous rendre compte de la quantité qu’on mange.

En effet, alors que la plupart des pizzas industrielles (exemple : celles à la pâte fine) comptent 350 grammes, certaines peuvent atteindre 450 grammes voir 500 grammes par unité pour les pizzas industrielles aux pâtes les plus épaisses !

La remarque de DocteurBonneBouffe.com : Bien que le choix d’une pâte à pizza épaisse puisse être justifié par le goût personnel des consommateurs pour des pâtes plus épaisses, certains industriels en abusent en voyant une opportunité de réduire les coûts. En effet, plus de pâte et moins de garniture : voici la recette magique des industriels pour faire des économies de coûts !


Reviews for Que cachent les pizzas industrielles ?

There are currently no reviews for Que cachent les pizzas industrielles ?
Scroll to top