Fanatisme et Covid, l’Inde au bord du chaos

  • 2021
  • Enquête Exclusive


Présentée comme « la plus grande démocratie du monde », l’Inde serait-elle en passe de se transformer en dictature ? Le pays n’est plus à un paradoxe près. Grâce à sa technologie, sa productivité et le dynamisme de ses élites, l’Inde connait une croissance économique record. Mais cet état fort, reconnu sur la scène internationale, a eu une gestion désastreuse de la crise sanitaire et a plongé le pays dans un épouvantable chaos. À la tête du pays, Narendra Modi, un Premier ministre au look étonnant de gourou, adepte des thèses nationalistes et qui dirige l’Inde de façon ultra autoritaire.

Depuis sa réélection, en 2018, Modi n’a cessé de promouvoir la « suprématie hindoue ». Son but : reléguer les 200 millions de Musulmans indiens et les 25 millions de Chrétiens à un statut de « citoyens de seconde zone ». Si l’hindouisme a longtemps été associé à un message de paix et de spiritualité, il est aujourd’hui devenu synonyme de violence et d’oppression. Un fanatisme religieux qui a pour nom « l’Hindutva », une idéologie selon laquelle l’Inde doit être faite par et pour les Hindous, qu’il faut protéger des « envahisseurs ».

Dans cette nouvelle Inde, des milices de protection des vaches sacrées lynchent les personnes soupçonnées de consommer du bœuf. Des cliniques font fabriquer des « enfants parfaits » de « race supérieure ». Une loi récente interdit les mariages inter-religieux. Et les opposants politiques sont systématiquement arrêtés et emprisonnés. Professeur d’université musulman, Hani Babou a été arrêté pour complot marxiste.

Vêtus en orange safran et armés de bâtons et d’armes à feu, les miliciens extrémistes hindous, soutenus par le pouvoir, sèment la terreur. Ils attaquent les églises en pleine messe, pourchassent les Musulmans et n’hésitent pas à les exécuter en pleine rue (cinquante morts dans les quartiers nord de Delhi en février 2020). Dans le pays, il y a même des groupes paramilitaires d’extrême-droite qui organisent librement des camps à destination des enfants, inspirés des Jeunesses Hitlériennes.

Comment de telles tensions peuvent-elles exister en Inde, 7e puissance mondiale, et bientôt pays le plus peuplé au monde ? Quel est le projet de l’ultra-nationaliste hindou Narendra Modi ? Jusqu’où est-il prêt à aller ? Et comment la jeunesse, qui se veut libre et ouverte au monde, se défend-elle face aux dérives autocratiques ?

Une enquête inédite sur l’Inde du XXIe siècle.


Reviews for Fanatisme et Covid, l’Inde au bord du chaos

There are currently no reviews for Fanatisme et Covid, l’Inde au bord du chaos
Scroll to top
Consommation de données mobiles
Pour préserver sont forfait 4G il et préférable d'activer le Wifi